Trophée Régional des Jeunes Vététistes 2017

A / GÉNÉRALITÉS

 

1/ Nombre d’épreuves :

Sont organisées au travers des TRJV et TIJV au minimum et dans la mesure du possible 3 ou 4 épreuves par discipline (Cross, Descente, Trial), pour les poussins-pupilles-benjamins-minimes-cadets et sur la période mars à juin-juillet.

Soit 11 épreuves réparties sur 6 journées.

 

2/ Epreuves par TRJV / TIJV :

Les TRJV sont organisés si possible à 2 semaines d’intervalle les uns par rapport aux autres, sur une journée comprenant 1 ou 2 épreuves.

Le TIJV se déroule sur 2 jours et comprend les 3 épreuves distinctes. Il fait l’objet d’un classement scratch, et la remise des prix s’effectue à l’issue de l’épreuve, indépendamment de la qualification au TFJV.

Concernant spécifiquement la qualification au TFJV, le TIJV s’il est organisé en Bourgogne Franche-Comté, donne lieu à attribution de points aux benjamins-minimes-cadets, après que ceux-ci aient été « reclassés entre Bourguignons Franc-Comtois », selon la grille de points en vigueur (voir ci-dessous).
En cas de TIJV organisé par un autre comité régional, la commission technique régionale décide de quelle manière ce TIJV doit entrer en compte dans la qualification au TFJV. La participation au TIJV est obligatoire pour être sélectionné au TFJV mais le joker peut être utilisé en cas de mauvais résultat.

En cas d’exæquo, le classement général du TIJV servira pour départager les concurrents. Le déplacement des coureurs est à la charge des clubs.

 

3/ Classement scratch filles/garçons par catégorie, pour les 4 disciplines

– Grille de points : Selon la grille de points en vigueur, 150 pts au 1°, 147 au 2°, 144 au 3° … Points « du dernier » aux pilotes contraints à l’abandon, après avoir pris le départ de l’épreuve en question.

 

4/ Les épreuves :

LE CROSS (XC)

Course départ en ligne Après appel, suivant tirage au sort effectué par les commissaires pour les préinscrits.
Les inscrits sur place seront mis en fond de grille.
Les filles seront misent ensemble sur la ligne de départ.
Départ un pied au sol obligatoire.
Une zone technique, à organiser à proximité de la ligne de départ-arrivée, pour les réparations, avec assistance possible ; pas d’assistance le long du parcours en dehors de cette zone.

LE TRIAL

L’épreuve de trial comportera 4 zones Trial « TFJV » (Distincte pour chaque catégorie) pour toutes les catégories avec un ordre de passage défini à l’avance (Noté sur le carton de pointage).
Pédales plates obligatoires.

Article 1 : DÉFINITION

  • 1.1 La Fédération Française de Cyclisme met en place un règlement VTT Trial TFJV. Celui-ci peut être utilisé par toutes les structures FFC au niveau Régional et Interrégional pour le Trial, au niveau régional et national pour le TFJV, et au niveau national dans le cadre uniquement d’un trophée de France Trial Indoor hivernal.
  • 1.2 Le VTT Trial TFJV est assimilé aux Règles Techniques et de Sécurité du Trial Vtt. Il doit être pratiqué par des pilotes utilisant des vélos de type vtt équipés de roue 29 pouces 27.5 et 26 pouces. La compétition se commence et se termine avec le même type de vélo.
  • 1.3 Tout compétiteur qui prend part à cette compétition est censé connaître le présent règlement. Il s’engage à se soumettre sans réserve à toutes ces prescriptions.

Article 2 : FORMAT DE COURSE

  • 2.1 Le VTT Trial TFJV se dispute sur un circuit de 4 zones avec un seul passage par zone (le jury des commissaires pourra néanmoins moduler le temps global de course en fonction des contraintes). Un pilote peut décider d’arrêter sa course à tout moment. Il devra rendre sa fiche de pointage à la Direction de Course. Le pilote sera classé avec les points acquis lors de ces passages.
  • 2.2 Les reconnaissances à pied ont autorisées, accompagnées d’un cadre technique. Pendant la course, le pilote ne pourra plus entrer à pied dans la zone. Les parents, suiveurs ou accompagnateurs ne doivent en aucun cas s'ingérer dans la compétition et donner des conseils (positions) au concurrent engagé dans la zone. Le suiveur devra demander au commissaire l’autorisation de rentrer dans la zone pour assurer la sécurité du pilote, lors de passages difficiles.

Article 3 : ZONES

  • 3.1 : Présentation Le VTT Trial TFJV consiste à franchir des portes situées sur des zones de terrain, naturelles ou artificielles, faisant appel à des notions d’équilibre et de maîtrise du vélo. Ces zones sont constituées de différentes portes qui, une fois franchies, rapportent des points. Chaque zone comportera un maximum de 31 pts. Dans chaque zone, des points de bonification pourront être acquis en fonction des appuis effectués. Maximum 5 points acquis au départ (si passage de 4 portes au minimum). L’inter zone devra être d’une distance suffisante afin de permettre un bon déroulement de l’épreuve.
  • 3.2 : Entrée de zone Il est interdit de tenir le coureur par la selle afin de l'équilibrer avant le départ et à l'entrée de zone. On est entré et sorti de la zone dès que l'axe de la deuxième roue franchit la ligne de départ / arrivée.
  • 3.3 : Portes Les portes sont formées par des flèches disposées pointes à pointes. Elles ont 3 valeurs différentes :
    • Flèches rouges 10 points, 1 porte par zone (10 pts)
    • Flèches bleues 5 points, 3 portes par zone (15 pts)
    • Flèches vertes 3 points, 2 portes par zone (6 pts)
    Les portes sont numérotées et le pilote doit les passer dans l'ordre de numérotation et ne peut plus revenir en arrière. Par exemple une fois franchie la porte 4 il ne peut plus prendre la 1, la 2 ou la 3
    De même il ne peut pas repasser une porte déjà franchie. Les points portes sont acquis après chaque passage des 2 axes de roues dans le sens définit entre les deux pointes de flèches matérialisant la dite porte sans qu’il y est eu appui.
  • 3.4 : Temps imparti Le pilote a 2 minutes pour parcourir la section. S’il dépasse ce temps, le pilote conserve les points des portes franchies dans les 2 minutes. Au coup de sifflet du commissaire, il doit quitter la section sans franchir d’autre porte et perd toutes ces bonifications. Le commissaire de zone devra annoncer le 30’’ restante.
 

Article 4 : DÉCOMPTE DES POINTS
- Le pilote est libre de franchir les portes qu’il souhaite ou qu’il a choisies.
- A chaque passage d’une porte il marque les points de la porte franchie. Les points de la porte sont acquis quand l’axe de la roue AV et l’axe de la roue AR ont passés entre les deux pointes de flèches matérialisant la dite porte dans le sens défini, sans appui.
Important : Si le pilote utilise un appui pour passer le vélo dans la porte alors que seul l’axe de roue AV a franchi la porte (pied d’assurage par exemple), les points de cette porte ne sont pas acquis et il perd une bonification (valeur bonification 1 pts). S’il franchit l’obstacle (axe de roue AR ayant dépassé la porte) et qu’il utilise ensuite un appui, les points de la porte sont comptés mais il perd une bonification.
- S’il ne passe aucune porte, il totalise 0 point et 0 bonification.
- Pour que les points de la porte soient comptés il faut que le pilote et le vélo soient entièrement passés dans la porte. Tant que la porte n’est pas complètement franchie les « come-back » sont autorisés.
- Le pilote qui fait chuter une flèche avec son vélo ou avec son corps ou qui survole une flèche ne marque pas les points de cette porte mais peut continuer son évolution dans la zone. Il conserve également toutes ses bonifications

Article 5 : ARRÊT DU COMPTAGE DES POINTS

- Franchissement de la zone avec 5 appuis
- Passer une porte à l’envers
- Passer par-dessus, par-dessous, soulever ou déchirer les limites matérialisées de la zone. Les points de mesure sont les axes des roues et l'axe longitudinal du vélo.
- Poser les deux pieds en même temps sur le sol ou sur un obstacle.
- Tenir le vélo autrement que par le guidon lorsqu'il y a un appui.
- Roue avant en dehors du portique d'entrée. Lorsqu'après l'entrée dans la zone, l'axe de roue avant ressort du portique.
- Si un pied est à terre et que l'autre franchit l'axe longitudinal du vélo.
- Chute, parties du corps au-dessus des hanches en contact avec le sol ou assis au sol, ou assis sur un obstacle
- Appui de la main sur un obstacle ou sur le sol. La main est déterminée du poignet jusqu'à l'extrémité des doigts.
- Lorsque les portes et passages ne sont pas franchis dans le sens de vision des flèches ou dans l’ordre des numéros de portes.
- Dépassement du temps imparti. Le pilote conserve les points acquis avant l’arrêt du comptage des points mais perd tous ses points de bonification et doit stopper sa progression au coup de sifflet de l’arbitre puis sortir de la zone à pied.

Article 6 : BONIFICATIONS

Chaque concurrent possède à l'entrée de chaque zone un capital de 5 points de bonification.
Ce capital sera réduit à chaque fois qu'il prendra un appui lors du franchissement des portes ou à l’intérieur de la zone.
Le pilote doit franchir au moins 4 portes dans la zone pour bénéficier des bonifications.
Carton de couleur jaune.
• Franchissement de la zone sans aucun appui, 5 points de bonification.
• Franchissement de la zone avec 1 appui 4 points de bonification.
• Franchissement de la zone avec 2 appuis 3 points de bonification.
• Franchissement de la zone avec 3 appuis 2 points de bonification.
• Franchissement de la zone avec 4 appuis 1 points de bonification.
Le pilote qui roule et fait chuter ou survole une flèche conserve la bonification mais ne marque pas les points de la porte.

Les appuis :
- Tout appui sur l'obstacle ou sur le sol pour rétablir l'équilibre, soit avec une partie du corps, soit avec une partie du vélo à l'intérieur ou à l'extérieur des limites, excepté les pneus à l'intérieur des limites.
- Il est permis de frôler avec le corps pendant le mouvement du vélo.
- Il est permis de tourner le pied sur place.
- Appui d'une pédale et/ou de la protection, sur le sol ou sur l'obstacle avec arrêt de progression est considéré comme un appui.
En cas d’arrêt du comptage des points ou de dépassement du temps imparti (2 minutes), le pilote ne bénéficiera d’aucun point de bonification sur la zone. Il conservera les points acquis dans les portes et doit stopper sa progression au coup de sifflet de l’arbitre puis sortir de la zone à pied.

Article 7 : INCIDENT MÉCANIQUE

En cas d'incident mécanique, bris de matériel, crevaison durant le passage sur les zones, le concurrent repart après réparation (assistance autorisée) à partir de l’endroit où a eu lieu l'incident.
Cette réparation devra s'effectuer au plus tard 5 minutes après le passage du dernier coureur du groupe. Il perd les bonifications.

Article 8 : APPUI PASSAGE PORTE

Appui = Partie du corps ou du cycle, excepté le pneu. Le fait de toucher un arbre, un rocher ou un autre obstacle avec une partie du corps ou du cycle sans qu'il y ait arrêt de la progression ne donnera pas lieu à un échec sur la porte.
Par contre, si cet appui permet de retrouver un équilibre compromis, il sera pénalisé par un échec sur la porte concerné.

Article 9 : RUBALISE

Le concurrent peut pousser la rubalise. Le fait de casser ou de dépasser la rubalise est considéré comme un arrêt du comptage des points. Le fait de passer l’axe de la roue avant ou arrière au-dessus d'une limite de zone sans toucher le sol est considéré comme une faute.

Article 10 : CLASSEMENTS

En cas d’égalité entre 2 pilotes à la fin de la course, le départage est fait par rapport à la meilleure bonification obtenue, puis la deuxième bonification, la 3ème, la 4ème.
En cas de nouvelle égalité, les coureurs seront classés ex aequo et marqueront les points correspondant à leur place.

LA DESCENTE (DH)

Gants longs, manches longues, gilet de protection, coudières, genouillères, protège-tibia et casque intégral obligatoires. Le pantalon ou short de descente est vivement conseillé. 2 descentes chronométrées, départ un pied au sol.
Le meilleur des 2 temps est retenu pour le classement scratch final par catégorie.
Une descente de reconnaissance à vélo minimum obligatoire, accompagnée si possible des éducateurs (avec les équipements de protection).

 

B / SPÉCIFICITÉS 2017

5/ Qualification TFJV 2017:

L’ensemble des épreuves TRJV sont supports à la qualification des 24 pilotes de l’équipe (6 garçons – 2 filles dans les catégories benjamin-minime-cadet) au TFJV.
A l’issue de l’ensemble des TRJV et du TIJV, il est retenu pour chaque pilote :
• Les 3 meilleurs résultats en cross (1 joker), pour les cadets, les 4 meilleurs résultats*
• Les 2 meilleurs résultats en DH (1 joker),
• Les 3 meilleurs résultats en Trial (1 joker),

Soit au total 8 (9 pour les cadets) résultats retenus en 2017 pour départager les pilotes et déterminer ceux qualifiés au TFJV, en équipe Bourgogne Franche-Comté.

*Pour la catégorie cadet/cadette L’épreuve des Championnats de Bourgogne Franche-Comté Cross-country constitue une épreuve supplémentaire aux TRJV.
Les pilotes présents marquent des points selon leur classement scratch garçons-filles (150, 147, 144…) à l’issue de la course.

Un abandon lors de la course entraîne le classement à la dernière place, et l’obtention des points « du dernier ».

Les points acquis à l’issue de ce Championnat viennent s’ajouter aux points acquis sur les épreuves de TRJV.

Présence obligatoire mais le joker peut être utilisé en cas de mauvais résultat (pour la sélection au TFJV).

 

6/ Calendrier 2017 :

 

  • 2 avril : TRJV (XC / Trial) à BELLECIN (VTT ORGELET)
  • 23 avril : TRJV (XC / Trial) à LUGNY (Comité départemental 71)
  • 14 mai : TRJV (DH) à Giromagny (US GIROMAGNY VTT)
  • 4 juin : TRJV (XC / Trial) à Savigny les Beaune (VSC BEAUNE)
  • 18 juin : TRJV (DH) à ROSOY (VC SENONAIS)
  • 1er et 2 juillet : TIJV à AVALLON (CLUB AVALLON)
  • 11 juin : Pour les cadets/cadettes : Championnats de Bourgogne Franche-Comté VTT (points supplémentaires pour la qualification au TFJV).

 

7/ Divers :

Quitter la compétition sans prévenir les arbitres, mise hors course.

 

8/ Classements